Le gouvernement desserre l’étau sur les dépenses d’assurance-maladie